Interview avec Grégory Laisne pour Sailor Moon en France

Entrevue avec Grégory Laisne

La voix de Poupelin derrière l’adaptation des inédits de Sailor Moon

Nous vous présentons l’entrevue menée par la personne derrière la page Facebook Magical Girl – Sailor Moon avec le comédien Grégory Laisne. Ce dernier a été le directeur artistique de l’adaptation des inédits de Sailor Moon pour la France. Avec l’aimable autorisation de son auteur(e), nous avons reproduit (et quelque peu corrigé) l’entrevue en question. Bonne lecture!

Magical Girl – Sailor Moon, dossiers Adaptations, Anime et Entrevues

Aujourd’hui, je vous propose un article particulier, l’idée m’ayant déjà traversé l’esprit sans trop essayer réellement de franchir le pas. Finalement, un contact (que je remercie au passage) m’a, une fois de plus, soumis cette idée…

J’ai donc décidé de vous proposer une petite interview de Grégory Laisne, directeur artistique des versions françaises des inédits de Sailor Moon (à savoir : les films Sailor Moon S et Sailor Moon Super S, les court-métrages précédant le film Sailor Moon Supers S ainsi que la cinquième et dernière saison Sailor Moon Sailor Stars). Je tiens particulièrement à remercier Grégory d’avoir accepté de prendre un peu de son temps et d’avoir bien voulu jouer le jeu pour répondre à ces quelques questions, il est plaisant de pouvoir discuter aussi facilement avec quelqu’un du métier et pour ça un grand Merci !!

Magical Girl Sailor Moon : Le doublage des inédits de l’animé Sailor Moon a été, en quelque sorte, votre contribution pour la relance de la licence en France. Connaissiez-vous Sailor Moon avant de devoir travailler sur cette licence ?

Grégory Laisne : Oui. J’étais jeune mais j’avais regardé les trois premières saisons quand elles ont été diffusées en France.

MGSM : Quelle a été votre réaction lorsqu’on vous a proposé de réaliser le doublage des inédits de cet animé ? Qu’est-ce qui vous a donné envie de le faire ?

G.L : Ma première réaction a été « Génial, un dessin animé de mon enfance ». La deuxième réaction qui a tout de suite suivie a été « Oh mon dieu y’a plein de fans, je vais me faire lyncher »… C’est le côté nostalgique, série d’enfance, qui m’a le plus motivé, travailler sur une série que je regardais tout petit, c’est assez rare.

Le coffret Sailor Moon Sailor Stars est disponible en VF/VOSTFR depuis le 30 novembre 2015.

Le coffret Sailor Moon Sailor Stars est disponible en VF/VOSTFR depuis le 30 novembre 2015.

MGSM : En quelques mots, quelle a été votre approche artistique pour retranscrire au mieux l’original ?

G.L : Je n’avais pas une grande marge de manœuvre. Je n’ai pas eu le choix définitif sur les voix par exemple. Je devais organiser des essais pour toutes les Sailors ainsi que Luna, Artemis et Bourdu*, et ensuite, ce sont les clients qui choisissaient les voix qu’ils voulaient. J’ai tenté plusieurs voix différentes pour chaque personnage.

MGSM : Y a-t-il un personnage de la licence que vous avez préféré ? (Que ce soit uniquement dans Sailor Moon Sailor Stars ou l’intégralité de la série)

G.L : J’ai bien aimé Sailor Aluminum Seiren. J’avoue qu’elle m’a fait rire quelquefois.

MGSM : Quelle est votre opinion sur la série ?

G.L : Je me souviens que j’aimais bien regarder la série quand j’étais petit. J’ai découvert la dernière saison lors du doublage, et là par contre j’ai été plutôt déçu. Si les épisodes avec Nehelenia m’ont plu, le dernier arc m’a laissé une impression de « Toujours la même chose ». Chaque épisode est identique au précédent… Peut-être que les autres saisons l’étaient aussi, et qu’étant jeune, je n’avais pas les mêmes sensations, mais j’ai trouvé dommage qu’avec autant de personnages différents, ils n’arrivent pas à varier les histoires. La nostalgie fait que j’ai aimé bosser sur cette série, mais côté histoire, j’ai été déçu.

MGSM : Nous pouvons également vous entendre sur Poupelin, l’un des protagonistes du film Sailor Moon Super S, si vous aviez eu le choix, quel personnage de la série auriez-vous aimé doubler ?

G.L : Il aurait fallu me créer un perso spécial pour moi! 🙂 J’aime doubler les méchants. Mais malheureusement dans cette série, il y a assez peu d’hommes méchants qui durent. Peut-être un des généraux de Beryl.

Gif tiré de l'intro de Sailor Moon Sailor Stars.

Gif tiré de l’intro de Sailor Moon Sailor Stars.

MGSM : Avez-vous pris connaissance, même minime, de la version française proposée à l’époque par AB Productions ? Si oui, qu’en avez-vous pensé globalement ?

G.L : Oui, je la connaissais, et l’ai un peu réécoutée quand j’ai commencé à bosser sur la série. Si certaines voix collaient bien, j’avoue que beaucoup me dérangeaient, me paraissaient beaucoup trop vieilles pour les personnages, ou en décalage.

MGSM : Hors contexte nostalgie, que pensez-vous concrètement de la francisation dans Sailor Moon ? Si vous aviez pu, auriez-vous proposé quelque chose d’encore plus fidèle à l’original ? (Noms japonais, attaques etc..etc)

G.L : Je suis partagé. Personnellement j’aurais francisé le moins possible. Après, ce n’est pas forcément une mauvaise chose, bien que je ne m’explique pas deux choix : « Bunny* » ? « Bourdu » ? … Euh, quitte à franciser, j’avoue que là ils auraient pu trouver mieux quand même.

MGSM : Beaucoup de fans s’interrogent sur le non-retour des comédien(ne)s présents sur la version française de 1993. Comment s’est déroulé le choix des comédien(ne)s ?

G.L : Comme je le disais, je n’ai pas eu le choix définitif sur les voix. J’ai donc fait venir beaucoup de comédiennes et comédiens, qui ont essayé plusieurs personnages. Une fois les essais transmis aux clients, j’ai indiqué quelles étaient mes préférences et pourquoi. Certains de mes choix ont été suivis, d’autres non. Pour les voix d’origines, les consignes des clients étaient claires, on changeait tout. Donc je n’ai pas eu à me poser la question de faire revenir une partie du cast d’origine.

MGSM : Avez-vous eu des directives à suivre venant directement de Toei Animation ?

G.L : Seulement sur les voix.

MGSM : La communauté de fans de Sailor Moon étant assez intransigeante, avez-vous ressenti une certaine pression lors du doublage de celle-ci ?

G.L : Oh que oui. Dès que les fans ont su que je dirigeais le doublage, j’ai reçu beaucoup de messages. Certains bienveillants, d’autres pas du tout. Et j’ai également vu certains posts sur des forums. La plupart [étaient] très vindicatifs, donc grosse pression dès le début.

MGSM : En quelques mots pouvez-vous nous dire comment se déroule le casting des voix ?

G.L : Ce fut assez énorme. J’ai rarement eu autant de personnages pour lesquels faire des essais. J’ai donc fait venir beaucoup de comédiens, qui comme je disais, ont essayé plusieurs personnages. Je vais d’ailleurs en profiter pour remercier deux fans, qui m’ont transmis leur idée de casting pour tous les personnages. Leurs choix étaient souvent judicieux et cela m’a aidé car je ne pensais pas forcément à certains comédiens qui étaient dans leur liste, alors que c’était effectivement un choix parfait. Après, je regrette de ne pas avoir eu le choix définitif, mais c’est comme ça, le client est roi.

MGSM : Aviez-vous des idées précises de comédien(ne)s en tête que vous n’avez pas pu avoir ?

G.L : Oui, il y en a que je n’ai pas pu avoir. Mais j’avoue que cela commence à remonter donc je ne me souviens plus de tous les noms. Je sais que j’aurais bien aimé faire venir certaines comédiennes de l’ancien cast, sur des rôles secondaires, comme Amélie Morin par exemple, avec qui je rêve de travailler.

MGSM : Pouvez-vous nous dire comment se déroulait les enregistrements ? Y avait-il une bonne ambiance ?

G.L : Oui l’ambiance était excellente. Les comédiens étaient tous ravis d’être sur une série qu’ils ont presque tous connu étant plus jeune. Par contre, le rythme de travail était très soutenu. Il fallait aller très vite, donc on a eu des journées très chargées et nous étions tous bien fatigués à chaque fin de séance.

MGSM : Nous n’avons malheureusement pas réussi à joindre Isabelle Volpé qui incarne ici l’héroïne, sauriez-vous nous dire si celle-ci a apprécié doubler ce personnage assez particulier ?

G.L : Oui, elle a pris beaucoup de plaisir car ce personnage alterne justement les situations comiques, et les situations sérieuses. Ce qui est génial pour une comédienne (Ou un comédien d’ailleurs).

MGSM : Êtes-vous pleinement satisfait du résultat final ? Si c’était à refaire changeriez-vous quelque-chose ?

G.L : Dans l’ensemble je suis satisfait du résultat. Mais j’avoue que j’aurais aimé pouvoir refaire certaines choses, qui auraient nécessité plus de temps en plateau et changer deux ou trois voix, que le client a choisies mais qui n’étaient pas mon choix. Ceci dit, tous les comédiens se sont donnés à fond donc cela reste une super expérience. Dure mais super.

Séquence en gif tirée d'un épisode de la 5e saison Sailor Moon Sailor Stars.

Séquence en gif tirée d’un épisode de la 5e saison Sailor Moon Sailor Stars.

MGSM : Auriez-vous été partant pour un redoublage complet de Sailor Moon comme le fait VizMedia US actuellement ?

G.L : J’aurais adoré effectivement.

MGSM : Après avoir travaillé sur Sailor Moon Sailor Stars, auriez-vous aimé travailler sur le doublage de Sailor Moon Crystal sortie cet été chez Kazé ?

G.L : Oui cela m’aurait plu. Mais bon, ça ne s’est pas fait. Les deux doublages se sont fait en même temps.

MGSM : Y a-t-il tout de même des chances de vous retrouver sur le doublage de la saison 3 de Sailor Moon Crystal ou est-ce que celui-ci sera confié à la même équipe en charge des deux premières saisons ?

G.L : Peu de chance malheureusement pour moi. C’est heureusement la même équipe qui sera en charge du doublage (c’est normal). Mais donc, je n’en ferai pas partie.

MGSM : Pour conclure, à l’heure actuelle où bon nombre de versions françaises sont boudées du public, comment gérez-vous les critiques des spectateurs ?

G.L : Je divise en deux catégories : les critiques justifiées et argumentées, auxquelles je prête beaucoup d’attention, et les critiques de ce qu’on appelle entre nous les « intégristes de la VO ». En général, ils décrètent que toutes les VF sont de la merde, souvent avant même de les avoir entendues. Ce sont des critiques injustifiées, fausses, et franchement, je m’en moque complètement car il n’y a aucun arguments valables derrière. Donc celles-là m’indiffèrent.

Nous voilà aux termes de cette courte interview, en espérant que celle-ci vous aura plu et qu’elle aura peut-être permis de répondre à quelques-unes de vos interrogations.. A très vite sur la page! 😉

 

*Les noms français de Mamoru et d’Usagi.

Advertisements

A propos Anders Turgeon

Un gars, ayant ses propres problèmes et ses propres rêves, qui veut le meilleur pour lui-même et qui veut aider les autres à devenir meilleurs. Et j'aime Sailor Moon et m'habiller en noir.
Cet article, publié dans Adaptations, Anime, Entrevues, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s